Sandrine Chatron

«…. Sandrine Chatron, admirable de bout en bout, magnifique harpiste, mais surtout magnifique musicienne. Sandrine Chatron nous emmène dans un monde musical magique et peu connu, bientôt indispensable, aux couleurs infinies. On ne peut que l’en remercier et la féliciter ».

Critique Classica-Répertoire 2005, (CD Caplet), Antoigne Mignon

Sandrine Chatron, harpe

Sandrine Chatron est une harpiste curieuse et défricheuse, aux multiples facettes. Basée aux Pays-Bas,  où elle est depuis 2009 harpe solo du Nederlands Philarmonisch Orkest , ( chef principal, Marc Albrecht), elle enseigne également au Conservatoire d’Amsterdam depuis 2012.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de musique  de Paris en 1994 en harpe et en musique de chambre chez Gérard Devos puis Marie-Claire Jamet, Sandrine Chatron  est lauréate des Concours Louise Charpentier (1998), de musique de chambre d’Arles (1999), et de la Fondation Banque Populaire (2000).

Elle défend avec ardeur un large répertoire, de la harpe classique à la création contemporaine. Membre de l’Ensemble Calliopée et du Trio Polycordes , elle est invitée par la Cité de la Musique, le Festival Messiaen au Pays de la Meije, le festival Pablo Casals, les Festivals de Strasbourg, Sablé, la Saison Musicale de Royaumont… Sandrine Chatron a également joué au Canada, en Chine, aux Etats-Unis, au Maroc, en Italie et en Espagne. En tant que soliste, elle s’est produite dans le cadre du festival Présences, au Théâtre des Champs-Elysées, au Musée d’Orsay à Radio France et au Concertgebouw d’Amsterdam.

Elle a créé de nombreuses œuvres  dont celles de Pierre Boulez , Krystof Maratka, Susumu Yoshida, Ricardo Nillni, Frédérick Martin,Luis Naon, Alexandros Markeas, Robin De Raaf…

Soucieuse de défendre un répertoire inédit ou méconnu, elle a signé plusieurs albums  solo remarqués par la critique, pour Naïve- Ambroisie: « André  Caplet et  ses contemporains »  (2005) et « Le Salon de musique de Marie-Antoinette » (2009), et a une importante discographie en musique de chambre et en orchestre.

Elle collabore régulièrement avec l’Ensemble Intercontemporain, l ‘Ensemble Klangforum-Wien, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, le Mahler Chamber Orchestra, le Deutsches Symphonie Orchester Berlin, les Berliner Philharmoniker et le Lucerne Festival Orchestra et a joué sous la direction de chefs tels Claudio Abbado, Ricardo Mutti, Georges Prêtre, Sir Simon Rattle, Pierre Boulez.